Tiers-lieux

Utilisé la première fois en 1989 par le professeur en sociologie Ray Oldenburg, le terme Tiers-lieux (third place en anglais) sert à définir une catégorie de lieux de rencontres et d’échanges sociaux forts autres que la maison ou le bureau. Le terme est beaucoup utilisé ces dernières années, mais sa définition est souvent réduite afin de n’englober que les lieux de travail partagés ou collaboratifs. On y regroupe les espaces de coworking, fablab et autres télé-centres.
Véritable effet sociétal, ces nouveaux lieux, répondent à une forte demande de la part des travailleurs indépendants et freelances, mais permettent également d’accueillir les télétravailleurs salariés qui sont de plus en plus nombreux en France.
L’engouement est très fort en milieu urbain mais représente également une opportunité pour les zones rurales afin de re-dynamiser leur territoire.

Xavier de Mazenod de zevillage.net explique tout ceci dans ce dossier.